Bienvenue à toi !
  • 0votes
  • 1avis
Se connecter pour voter.

L’argent dans le monde actuel: perception, dangers et solutions

De son rôle traditionnel d’étalon de valeur et d’instrument d’échange, l’argent est devenu maintenant l’un des principaux facteurs de guerre, de méchanceté et d’aliénation de l’homme, dans notre monde actuel. En fait, il est tout simplement passé du statut de serviteur à celui de maître, voire de « DIEU ». Et cela n’est en aucun cas, une exagération.

Argent et modes de vie

Que ce soit à l’échelle macroéconomique ou microéconomique, la recherche de l’argent conditionne désormais le comportement de l’homme et des entités, en agissant directement ou indirectement sur lui.
L’homme est un être de besoins, comme le confirme la théorie de la hiérarchisation des besoins d’Albert Maslow. Alors qu’avant, la communauté primait, ce qui faisait que les besoins primaires étaient comblés rien qu’en appartenant au groupe, le monde individualisme dans lequel nous sommes désormais, entraine que l’autre ne peut plus nous apporter ce qui nous manque. Le sentiment d’individualisme a été institué, renforcé et même exacerbé par le fait que l’on pouvait utiliser un substitut à autrui, pour combler nos besoins. Ce substitut, c’est l’argent.

Argent et société

C’est en cela que la conception intrinsèque de l’argent en tant qu’instrument échange a été occultée, au profit de celle d’étalon de valeur, qui a été ensuite dévoyée pour n’être que l’unité de mesure de la valeur de la personne et non du bien ou du service.
Par conséquent, puisque la valeur de l’homme n’est plus fonction de son intellect et de son social, et que l’argent ne valorise plus les biens ou services mais plutôt l’homme, très tôt, un homme s’est vu préféré à un autre parce qu’il valait plus en unité monétaire, tout comme l’était un bien ou un service auparavant. Ainsi, la hiérarchie dans la société d’un homme, ne se mesure désormais qu’à l’argent qu’il possède ou qu’il peut générer.

Argent et manipulation

Ceci se transporte sur la sphère macroéconomique, au niveau de groupes plus importants de personnes, tels que les états ou groupes d’états. Pour élever leur valeur et la maintenir, autant les hommes que les groupements d’hommes, recherchent constamment as asseoir leur hégémonie financière ou à influencer celle des autres.
D’où les différentes manipulations d’ordres sociales et sociétales, auxquelles l’on assiste dans le monde.

Peut-on y remédier ?

Vous saisissez dès lors l’urgence de rétablir les choses, en redorant le blason de l’humanisme, qui est vilipendé (de façon volontaire par l’humanité elle-même) et ramenant l’argent à son statut originel de service.
Tout le monde en est conscient, mais peut-on vraiment faire marche arrière. Des initiatives sont menées ci et là, mais sont-elles vraiment d’un impact et peuvent-elles être pérennes ? Citons par exemple, la notion de commerce équitable, qui permet de rémunérer décemment toutes les parties prenantes, de sorte à limiter les abus et niaiseries. Mais très facilement, de nombreux lobbyistes s’en sont emparés, pour en faire un processus juteux.
Devrons-nous donc désespérer de la situation ? Eh bien non ! L’argent n’est pas intrinsèquement manipulateur, c’est notre rapport à l’argent qui est malsain. Il faut donc reformater les intelligences sur la conception et leurs rapports à l’argent. Et que peut-on faire de mieux, que de s’y prendre très tôt, c’est-à-dire depuis le bas âge. En d’autres-termes, il faut sensibiliser les enfants, à travers tous les médias et lieux d’éducation, sur les enjeux d’un nouveau rapport à l’argent.

TUS 1 Ajouté il y a 3 années

Un avis

Laisser un commentaire