Bienvenue à toi !
  • 0votes
  • 0avis
Se connecter pour voter.

De l’utilité du « bien manger »

J’ai aujourd’hui la trentaine. J’ai toujours été obèse avec de belles variations de poids. Je me suis toujours trouvé des excuses. Une vie bien remplie, des horaires pas faciles, un deuxième job pour compléter le premier, des enfants, un divorce compliqué (comme tous les divorces c’est vrai !) et pleins d’autres raisons encore. Surtout, j’ai toujours été un bon vivant. Moi, le concombre-surimi le soir après une grosse journée, ça me fait déprimer. Je serai plutôt du genre à sortir la machine à raclette. Une fois ça va, au bout de quelques années, disons que ça laisse des traces.

Oh bien sûr j’ai déjà essayé les régimes. Notamment celui de Dukan. C’est bien, ça marche, c’est très efficace même pour fondre. Mais pour le continuer dans le temps, faut être masochiste ou ne pas aimer manger. Bref, ça ne correspondait pas trop à ma façon de vivre, de manger. Toutefois, il me fallait bien faire quelque chose. Faire des efforts, j’étais prêts mais pas à n’importe quel prix non plus.

Au lieu de tout changer dans mon alimentation, j’ai simplement diminuer mes repas du soir, privilégiant les légumes et faisant l’effort d’oublier les matières grasses et les féculents le soir. J’ai été aidé en découvrant une nouvelle boutique sur la route qui me mène à mon travail. Un petit indépendant qui vends des légumes du coin. Salade, tomate, des fruits, des légumes d’hiver comme le potiron, tout vient de la région. On les paye 4 sous, vive les circuits courts, et en plus la plupart sont bio. Je trouve là une nourriture biologique et surtout très gustative. Oubliées les tomate à 1€ le kilo du supermarché qui n’ont aucun goût (même chose pour tous les fruits et légumes en général). Bienvenue à la cœur de bœuf qui pousse à 10 km de chez moi. Charnue et goûtue, une seule suffit pour me satisfaire. Santé et nourritures sont enfin réunis. La révolution n’est pas due à mon envie de perdre du poids, ce n’est pas une problématique nouvelle chez moi, mais bien à la qualité des légumes.

Le fait de bien manger demande une petite dose d’effort. Si on peut manger sainement assez facilement, on privilégiant les légumes aux calories par exemple, ce n’est pas toujours satisfaisant d’un point de vue du goût. A manger local, on arrive à trouver des productions qui sont faites à hauteur d’homme et non des légumes qui ont poussé hors-sol à 2000 km de chez soi. Trouver la production locale, des petits commerçants qui ont la force de jouer cette carte et s’y rendre prends plus de temps que d’aller au supermarché. C’est vrai, le manger bio se mérite un peu. Toutefois, on en voit vite le résultat tant il est agréable de manger de la qualité. Et au final, on achète moins ce qui compense le prix un peu plus élevé du bio par rapport aux produits traditionnels.

TUS 0 Ajouté il y a 3 années

Laisser un commentaire